Alors pour commencer, je n’ai jamais lu le fameux roman dont cette BD est issue 😉 ..et pourtant, comme annoncé sur la pastille de couverture, il a fait ” 3 millions de lecteurs heureux” ! …mea culpa… et je vais me rattraper 😉 !!

J’ai adoré lire cette BD ( de 200 pages ! ) aux images et aux couleurs rafraichissantes, et découvrir l’histoire de Camille, gagnée par “une indicible morosité” et dont le cours de sa vie va changer grâce à une rencontre surprenante…

En effet, cette jeune femme qui a tout sur le papier pour être heureuse (mari, enfant, travail..) s’est peu à peu “étiolée” au fil du temps, et a laissé le bonheur et sa joie de vivre lui glisser lentement entre les doigts…Une rencontre, un déclic, et voilà Camille prête à reprendre son destin en main, aidée par Claude, un énigmatique “routinologue” qui lui propose son aide dans le cadre d’un accompagnement spécifique et original…

Au  fil des pages, on suit alors la “révolution intérieure de Camille”, jusqu’alors étouffée dans son train-train quotidien, par une accumulation de compromis, par l’oubli d’elle même , par tout ce qui l’a éloigné progressivement de sa nature profonde…

On vit avec elle les petits et grands échecs, les immenses joies, les doutes, les profonds moments de détresse, les crises, les grandes victoires, les peurs, .. bref, tout le flot d’émotions qu’un tel changement peut susciter ..On assite également à toutes les craintes et aux différentes postures que cela provoque aussi dans son entourage..

Le changement de regard que Camille porte sur elle, au fur et à mesure de son évolution et de sa prise de confiance en elle est très intéressant, sans parler de l’ “effet miroir” et du regard des autres… (peu de considération pour soi = peu de considération des autres)

Camille s’accroche, fait preuve d’une grande persévérance, poussée par cet incroyable instinct de vie, de survie… et cette soif infinie du retour vers elle même ..

Entre développement personnel, et lecture “feel good” cette BD est passionnante ,captivante car très “actuelle” . En effet, notre société nous pousse vers un mode de vie contre nature, et beaucoup d’entre nous ont éprouvé / éprouvent ce besoin de reconnexion à soi, cette quête de sens…Il est très facile pour la lectrice / le lecteur de s’identifier au personnage de Camille, d’assister avec joie (et envie?) à son “déploiement” ..telle une fleur qui s’épanouit sous un jour nouveau  ..

Et pour finir de vous donner envie de découvrir cette B.D, voici une petite citation d’Oscar Wilde 😉 (enseignée  par Claude à Camille) :

“La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit” 🙂